Accueil

Soins et méditations à Aix-en-Provence, Paris et à distance

Accueil du site Réequilibrage des énergies Harmonisation des lieux Autres thérapies

      

Consultation sur Paris les 29 et 30 Juin 2017

Séance de méditation

Le parcours de Fabrice Splinder

La découverte de son chemin spirituel

Bonjour, je m’appelle Fabrice Splinder. Je suis Verseau ascendant Gémeaux, avec la lune en Scorpion. Avec ce potentiel, il était évident que je prendrais un jour un chemin spirituel.

Né dans l’une des plus belles villes de France « Aix en Provence », mes études de commerce en poche, je savais que j’étais un très bon commercial, omnibulé comme tant d’autres par le matériel et l’argent.

Décidé à relever tous les défis, je m’installe en Chine pendant 13 ans. Le succès est présent, je m’associe à Dominique Auzias, fondateur des guides du Petit Futé en 2000. http://www.petitfute.com

En parallèle de ça,  je m’oriente vers la politique pour devenir, un an plus tard, le plus jeune vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Française à Pékin (de 2003 à 2006) http://www.ccifc.org

Je continue mon ascension professionnelle avec la création de la Jeune Chambre Économique (JCE) des français de Pékin, institution qui aide les entrepreneurs français à s’implanter en Chine. http://www.jcef-pekin.fr

Pour canaliser mon stress, je commence à méditer puis, petit à petit, je pratique cette technique quotidiennement. En 2008, cette nouvelle passion change totalement ma vie puisque je sens que je ne suis plus à ma place et que je dois prendre un nouveau chemin. Je ressens fortement l’envie d’aider le collectif, le monde, les enfants dans le besoin… et cela donne un vrai sens à ma vie.

En pleine création à Hong Kong, cette fois-ci d’une nouvelle JCE, je lui donne une orientation plus sociale et lève des fonds pour plusieurs associations, dont une qui aide les orphelins de Hong Kong http://www.changingyounglives.org.hk et aussi en Inde http://www.cityofjoy.org. Durant notre voyage à Calcutta, Dominique Lapierre me dit une phrase de Mère Theresa qui restera à jamais gravée dans mon esprit « si tu sauves un enfant, tu sauves le monde ».

En 2011,  j’effectue mon retour en France où j’apprends diverses techniques de soin grâce à des chamans.

Je commence à soigner mes amis victimes de maux de tête et puis cette sensation d’aide devient addictive : plus je guéris,  plus je sens mon don se développer.

Au-delà des techniques utilisées, ce don devient omniprésent puisque je commence à soigner des pathologies :  je sens vraiment une connexion avec l’univers se créer.

Le don est là et tout s’enchaîne…

Fabrice Splinder vous rappelle